top of page
Rechercher

L'Inhibition du néocortex durant l'accouchement: clé d'une expérience naturelle


Illustration numérique en couleur d'un profil humain avec le cerveau mis en évidence en rose brillant, soulignant les neurones actifs et les synapses sur fond bleu, symbolisant les fonctions complexes du cerveau durant l'accouchement














Notre cerveau, une merveille de complexité, se divise en trois parties principales :


- Le néocortex : notre nouveau cerveau, siège de la réflexion et de l'analyse.

- Le cerveau limbique : notre cerveau émotionnel, en charge de nos émotions et comportements.

- Le cerveau reptilien : le plus ancien de nos cerveaux, gérant nos besoins fondamentaux et réflexes vitaux.

L'Impact du néocortex sur l'accouchement

Le néocortex, propre aux mammifères, nous dote de la capacité de raisonner et d'adapter nos comportements. Cependant, durant l'accouchement, son activation peut entraver notre capacité à nous détendre et à progresser dans le travail.

Activation du néocortex: Les facteurs stimulants

Les éléments qui stimulent le néocortex peuvent inclure :


  • Les lumières vives.

  • Les sons aigus ou inattendus.

  • Les interruptions par le personnel médical.

  • Les interventions physiques, telles que les touchers vaginaux.

  • Une température ambiante peu confortable.

Inhibition du néocortex: Favoriser l'instinct

Pour favoriser une expérience d'accouchement sereine, certains éléments peuvent aider à inhiber le néocortex :

- La réduction des stimuli externes.

- Une lumière douce et tamisée.

- Un environnement intime et rassurant.

- Une température ambiante chaleureuse.


Les alliés de l'accouchement naturel


Femme enceinte reposant sur le côté dans un lit, baignée par une lumière douce venant de la fenêtre, caressant tendrement son ventre rond, symbolisant la tranquillité et l'anticipation maternelle.

Un coparent protecteur ou une doula peut être le meilleur allié pour faciliter l'inhibition du néocortex, permettant ainsi au cerveau primitif de guider l'instinct maternel.









Instinct et comportement naturel


Durant l'accouchement, l'inhibition du néocortex peut conduire à des comportements instinctifs, tels que :


  • Pousser des cris

  • Adopter des positions naturelles, comme être à quatre pattes


Mon témoignage: Accoucher en écoutant son instinct


Femme enceinte allongée sur un lit d'hôpital, touchant doucement son ventre, pendant qu'un professionnel de santé en gants bleus lui prend la main, illustrant un moment de soins prénatals.

La nuit précédant mon troisième accouchement, j'ai ressenti les premières contractions. Consciente qu'elles pouvaient être de simples contractions de Braxton-Hicks, j'ai choisi de rester calme et de me préparer mentalement pour ce qui allait suivre.






Les premières heures

Le récit de mon accouchement débute au petit matin, sur mon ballon, en pleine concentration, jusqu'à l'instant où le processus s'est accéléré, m'amenant à la maternité.


À la maternité

À mon arrivée, le personnel a rapidement pris en charge ma situation, me plaçant dans une salle de naissance où mon conjoint et moi avons pu créer un environnement propice à l'inhibition du néocortex.


La salle de naissance: Notre bulle d'Intimité

Nous avons transformé la salle de naissance en cocon : obscurité presque totale, musique de méditation, et une concentration intense sur chaque contraction, visualisée comme une vague.

L'Instinct prend le dessus

Guidée par mon instinct, je me suis retrouvée dans des positions naturelles qui facilitent le travail, soutenue par les massages et la pression apaisante de mon partenaire.

Conseils pour Préparer son Accouchement Naturel


Femme enceinte effectuant des étirements avec l'aide d'une professionnelle de santé ou d'une coach de fitness prénatal, soulignant l'importance de l'exercice et du bien-être pour la santé maternelle.

Voici quelques conseils pour préparer un accouchement naturel :

  • Discutez de votre projet de naissance avec votre maternité, même en cas de grossesse à risque.

  • Préparez votre espace d'accouchement pour favoriser l'inhibition du néocortex.

  • Choisissez un partenaire de naissance ou une doula qui comprendra l'importance de l'environnement durant l'accouchement.


Conclusion et Remerciements

Mon expérience de l'accouchement naturel a été possible grâce à une maternité qui privilégie l'approche individualisée. Je remercie infiniment l'équipe médicale, mon conjoint et mes enfants pour leur soutien inestimable.


Elodie.


Ressources complémentaires : 

- Comprendre les différentes parties du cerveau : [Le néocortex chez tous les vertébrés](https://www.medecinesciences.org/en/articles/medsci/full_html/2014/02/medsci20143002p179/medsci20143002p179.html)

- Les impacts de l'activation du néocortex : [Néocortex et fonctions cognitives](https://www.medecinesciences.org/en/articles/medsci/full_html/2011/08/medsci20112710p802/medsci20112710p802.html)

- Le rôle du cerveau reptilien : [Le cerveau reptilien et ses fonctions](https://www.passeportsante.net/fr/psychologie/Fiche.aspx?doc=cerveau-reptilien)







32 vues0 commentaire

Comments


bottom of page